Sankuru : des bandits armés dévalisent deux agences de transfert de fonds à Tshumbe

Le point A en rouge, la cité de Lodja, dans le district de Sankuru, au Kasai-Oriental (RDC)

Des bandits armés munis de fusils automatiques ont dévalisé, vendredi 22 avril en pleine journée, deux agences de transfert de fonds dans la cité de Tshumbe en territoire de Lubefu (Sankuru). Des témoins renseignent qu’ils ont réussi à emporter plus de trois mille dollars américains et deux motos, qui  les ont aidé à s’échapper en direction de Lodja.

Ces sources renseignent que deux personnes se sont présentées à 11 heures locales aux comptoirs de l’agence de transfert « Tatu Mutombo » dans la cité de Tshumbe, prétextant se renseigner sur les modalités d’envoi de l’argent.

Soudain, ils dégainent des armes qu’ils dissimulaient sous des longs manteaux. Ils tiennent en respect les agents, y compris la sécurité. Ils vident le coffre-fort de son contenu de 1 275 USD américains, et un 1 800 000 francs congolais, soit 1 940 USD.

Leur complice fait la même chose. Il se sert de  tous les téléphones portables trouvés sur le comptoir.

Bien avant, les trois hommes ont tiré des rafales dans tous les sens, semant la panique dans tout le quartier du marché central, indique l’un des responsables de la police locale.

La même source ajoute que ces assaillants, outre les fusils, détenaient également des grenades, qu’ils menaçaient de faire exploser.

La police est intervenue tardivement, alors que les malfrats avaient déjà enfourché des motos trouvées sur le parking.

La police dit avoir alerté les postes de Lubefu, Kenge et Lodja, pour tenter d’intercepter ces bandits.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner