Les dispositions légales à propos de la détention préventive

Simulation d'une arrestation par la police à Kisangani, décembre 2010.

Le juge d’instruction peut décider d’arrêter à titre préventif une personne présumée innocente lorsqu’il existe des indices sérieux qu’elle aurait commis une infraction punie d’une peine d’emprisonnement de plus d’un an. Mais cette détention ne doit pas dépasser cinq jours.

-Que dit la loi congolaise de la détention préventive ?

Jody Nkashama discute de ce sujet avec Me Ruffin Lukoo et Maimuna Ntumba, respectivement chercheur en droits et avocat au barreau de Kinshasa/Matete.

Cette interview est produite en marge de la célébration de la journée Africaine de la détention préventive pour sensibiliser sur la situation des personnes qui sont gardées en détention des longues durées sans procès.

D’autres détails se retrouvent sur : www.asf.be.

/sites/default/files/2016-04/25042016-service-detention_preventive-que_dit_la_loi41m12s.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (171)
Ebola (63)
FARDC (50)
Ceni (32)
Kinshasa (31)
FCC (29)
Beni (28)
Unpc (27)
Corruption (26)
UDPS (26)
Monusco (21)
Butembo (21)
Sécurité (20)
élection (19)
Police (19)
Goma (18)