Nord-Kivu : la société civile va poursuivre les criminels environnementaux

Une vue du parc national des Virungas située dans la province du Nord-Kivu dans l'est de la RDC.

Une cinquantaine d’Organisations et structures de la société civile du Nord-Kivu ont pris, samedi 23 avril à Goma, la résolution de documenter les crimes environnementaux commis contre le Parc National des Virunga en vue d’une poursuite judiciaire.

« Cette fois, les acteurs de la société civile ne vont plus se limiter à dénoncer, mais au contraire, nous allons documenter les cas afin de traduire les gens en justice, pour qu’ils répondent de leurs actes puisque les actes qui sont posés dans les parcs, en contexte de la guerre, ont été constitués en crimes », annonce-t-il.

Selon le président de la société civile Nord-Kivu, Thomas D’Aquin Muiti, les belligérants ont commis beaucoup de crimes économiques et environnementaux dans la province.
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner