« Papa Wemba souhaitait rencontrer le pape », affirme le père Bodjoko

2010-01-13 Audience 02.jpg

Le Père Jean-Pierre Bodjoko, prêtre jésuite et directeur au service Afrique et Moyen-Orient  à la Radio Vatican, fait partie de ceux qui ont permis à Papa Wemba, chrétien catholique, de rencontrer le pape. C’est en 2011 que la star de la chanson congolaise décédée dimanche 24 avril à Abidjan a rencontré le pape Benoît XVI.

« Papa Wemba quand il est venu en 2010 à Rome, on avait organisé un concert à l’occasion du deuxième synode consacré à l’Afrique. Il m’avait exprimé son souhait de rencontrer dans sa vie le pape et recevoir sa bénédiction. Je lui ai dit que j’allais essayer de faire de mon mieux », témoigne le père Jean-Pierre Bodjoko.

Le prêtre a d’abord organisé une rencontre entre Papa Wemba et le père Federico Lombardi, porte-parole du Saint siège et du pape.

« Nous avons obtenu ce rendez-vous. Le 3 janvier 2011, Papa Wemba a rencontré le pape. Il était avec Mme Amazone [son épouse], avec une de ses filles et une de ses petites-filles. Il était tout ému après avoir rencontré le Pape », raconte le père Jean-Pierre Bodjoko.

Le prêtre loue le caractère social et l’engagement du disparu au sein de l’Eglise catholique.

« Radio Vatican avait pensé produire un album avec des chansons avec des thèmes de réconciliation, de justice et de paix, en rapport avec le deuxième synode consacré à l’Afrique. Papa Wemba m’a dit : père, je suis d’accord et je mets ma voix gratuitement. Et c’est ce qu’il a fait », explique le père jésuite.

Il raconte aussi avoir demandé à Papa Wemba de livrer un concert lors de l’arrivée du pape à Cotonou en novembre 2011.

« Il est venu et nous avons organisé ce concert. C’est quelqu’un qui était très généreux. Il pouvait faire des  sacrifices pour sa foi et son Eglise », souligne-t-il.

Le père Jean-Pierre Bodjoko indique que Papa Wemba avait plusieurs qualités dont le respect des autres et de l’heure, la  générosité et la simplicité.

« Il était d’une grande simplicité, un homme de parole, respectueux et un ami fidèle. Il savait faire la différence entre Papa Wemba musicien star et Jules Shungu qui était un responsable, un père de famille et un mari », conclut le prêtre.​

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (151)
Ebola (129)
Djugu (55)
FARDC (51)
FCC (49)
Léopards (46)
Beni (36)
Sénat (30)
Can 2019 (28)
ADF (25)
Lamuka (23)
AFDC-A (23)
CACH (20)
Caf (20)
Monusco (20)