Nord-Kivu: pas de présence militaire à Ikobo

Des militaires congolais à Erengeti au Nord-Kivu, mai 2016. Ph.Monusco/Abel Kavanagh

Les Forces armées de la RDC (FARDC) sont absentes du groupement d’Ikobo, en territoire de Walikale (Nord-Kivu).

Selon des notables locaux, Ikobo a été occupé pendant quinze ans par des rebelles rwandais des FDLR qui y ont été délogés en novembre dernier par des miliciens Maï-Maï du groupe NDC/Guidon.

Ces notables réclament le retour de l’armée dans ce groupement. Ils estiment que la présence des militaires va faciliter le retour des milliers de déplacés qui craignent encore pour leur sécurité.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner