Kinshasa: libération des personnes arrêtées lors de la marche dispersée de samedi

La police tente de dégager la route à Kinshasa lors d’une manifestation des membres de l’opposition congolaise, le 19/01/2015. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Toutes les personnes arrêtées samedi lors de la marche dispersée par la police ont été libérées, a annoncé dimanche 22 mai le porte-parole de la Police nationale congolaise (PNC), le colonel Mwanamputu. Cette libération est intervenue samedi même dans la soirée. La nouvelle a été confirmée par le président du DCU, Tshimanga Tshipanda Vidje, un des initiateurs de cette manifestation visant à dénoncer les tueries de Beni (Nord-Kivu).

Cette marche devait partir de la place Echangeur de Limete, à l’initiative de quelques organisations de la société civile et des partis politiques.

Mais, elle a été dispersée avant même qu’elle ne commence. Et vingt-cinq personnes, dont l’UDPS Albert Moleka, ancien directeur de cabinet d’Etienne Tshisekedi, ont été interpellées par la police.
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner