Nord-Kivu: la communauté internationale pour des «actions décisives» contre les groupes armés

Said Djinnit, Envoyé Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour les Grands Lacs le 27/08/2014 à Kinshasa après la rencontre avec Raymond Thsibanda, Ministre congolais des Affaires étrangères. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

«Les garants de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba sont engagés à remobiliser les efforts pour des actions décisives contre les forces et groupes armés» qui insécurisent encore la province du Nord-Kivu, a déclaré lundi 23 mai à Goma de l’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations unies pour la région des Grands Lacs africains, Saïd Djinnit. 

Il dirige une mission, constituée notamment des délégués de la CIRGL, de la SADC, de l’Union Africaine et de la MONUSCO, qui s’est rendue dans cette province pour exprimer la solidarité de la communauté internationale avec la population locale meurtrie par des  groupes armés.

Au sortir de la rencontre avec le gouverneur du Nord-Kivu, Saïd Djinnit, a déclaré :

«C’est une mission qui a pour objet de sensibiliser toutes les parties concernées sur le fait que les forces négatives sévissent encore dans l’Est de la RDC et que cela est inacceptable et que nous devons mobiliser toutes parties pour renforcer les efforts pour qu’il y ait des actions décisives contre les forces négatives, toutes les forces négatives. Qu’il s’agisse des ADF, qui commettent des pires atrocités, qu’il s’agisse des FDLR installés depuis longtemps et qui commentent des atrocités.»

Selon M. Djinnit, toutes les forces négatives contribuent à perpétuer la méfiance entre les pays de la région.

«Je suis convaincu que le moment est venu d’aller plus loin dans la collaboration entre la MONUSCO et les FARDC, mais aussi la collaboration de toute la région pour que des efforts décisifs soient faits contre ces groupes armés», a-t-il déclaré.

Dans cette mission, Saïd Djinnit est accompagné de représentants d’institutions internationales qui garantissent la mise en œuvre de de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba: Ntumba Luaba, pour le compte de la CIRGL; le Lieutenant-colonel Wilbert Ibuge, en charge de la défense et planification au sein de la SADC; Ibrahima Fall, représentant spécial de l’Union africaine pour la région des Grands Lacs et David Gressly, le chef adjoint de la MONUSCO.

La délégation s’est rendue mardi 24 mai dans la région de Beni, dont les habitants sont encore sous le choc de récents massacres attribués aux rebelles ougandais des ADF.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner