Equateur: 30 décès dus au choléra en trois mois

Lavement du plancher d'une salle des soins aménagée par MSF à Mbandaka pour les soins des malades du choléra.

Trente personnes sont décédées de choléra sur 368 cas enregistrés, depuis trois mois, dans la province de l’Equateur.

Selon le chef de Bureau hygiène de la Division provinciale de la santé, docteur Gertrude Nsambi, cette épidémie venue de l’ex-Province Orientale par les cours d’eau sévit dans les dix zones de santé sur les dix-huit que compte l’Equateur.

Elle a toutefois assuré que la prise en charge des malades et la sensibilisation menée auprès des populations, avec le concours des partenaires, est en train de faire descendre la courbe.

Docteur Gertrude Nsambi a également estimé qu’il faut rester vigilants et redoubler d’efforts notamment en moyens logistiques pour venir à bout de cette épidémie dont la dernière remonte à 2 012.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient en appui technique et financier dans la surveillance et les activités d’investigations de ces maladies dans l’ancienne province de l’Equateur.

Au total, dix-huit patients sont sous surveillance dans cette province.

Le gouverneur de l’Equateur, Tony Bolamba avait officiellement déclaré l’épidémie de choléra le 18 mai dernier après des analyses des échantillons à l’Institut national des recherches biologiques (INRB)  à Kinshasa.

A l'occasion, l’exécutif provincial de l’Equateur avait prévu de mettre à contribution les médias locaux, les églises et les écoles pour sensibiliser la population sur les mesures préventives liées à l’hygiène pour éviter cette maladie des mains sales.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner