RDC : le PPRD lance l’idée d’un référendum

Des membres du PPRD, lors du 2ème congrès de leur parti politique le 19/08/2011 au stade des martyrs à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Lors de son intervention lundi 6 juin à l’émission Dialogue entre Congolais (DEC) sur les ondes de Radio Okapi, Me Jean Mbuyu, cadre du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) a évoqué la modalité que soutient son camp politique d’aller au référendum si l’élection présidentielle n’est pas organisée en République démocratique du Congo en 2016.

« Si nous arrivons à la fin de cette année et qu’il n’y a pas d’élections, en ce moment-là, le peuple en décidera. Mais le peuple en décidera comment ? Nous disons que la seule modalité acceptable c’est de se référer au peuple par referendum pour qu’il en décide. Mais le peuple ne décidera pas comme ça de lui-même », a soutenu Me Jean Mbuyu.

Il a précisé que le secrétaire général de son parti n’a pas décidé d’aller au référendum mais l’a évoqué comme une modalité.

« Le secrétaire général n’a pas dit que le PPRD a décidé d’aller au référendum mais il a dit que c’est l’une des modalités. Et c’est à juste titre qu’il a évoqué cette question. Si nous voulons le changement, nous devons le garder dans le cadre de notre constitution et on ne peut pas aller le chercher dans la rue », a ajouté Jean Mbuyu, cadre du PPRD.

Vous pouvez écouter l’extrait de Me Jean Mbuyu ici :

/sites/default/files/2016-06/07062016-p-f-kinjean_mbuyu-web.mp3

« Coup d’état constitutionnel »

Réagissant à l’éventualité d’un référendum, le président de l’Alliance des démocrates pour le progrès (ADP) et cadre du G7, le député Christophe Lutundula estime que le parti au pouvoir veut tenter un coup d’état constitutionnel. Selon lui, aucune disposition de la constitution ne statue sur cette question.

«Le referendum auquel ils pensent n’est pas possible dans le cadre de la constitution actuelle qui limite strictement les matières à referendum. Et en espèce, l’article 220 de la constitution interdit formellement toute révision de la constitution concernant la durée et le nombre des mandats du président de la république», a rétorqué Christophe Lutundula.

Pour le député membre du G7, l’idée du referendum soulevée par le PPRD démontre clairement que le président Joseph Kabila n’a pas l’intention de laisser le pouvoir en fin 2016.

Il appelle tous les congolais à constituer un front républicain  afin de «sauver la constitution et barrer la route à la restauration de la dictature en RDC».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner