RDC : deux membres du Front citoyen sensibilisent la CPI sur les massacres de Beni

Mur pour la paix à Beni. Crédits photo : MONUSCO - Abel Kavanagh

MM. Floribert Anzuluni et Paul Nsapu, deux membres de la coordination de la plateforme de l’opposition, Front citoyen 2016, se sont rendus mercredi 1er juin au bureau du procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Mme Fatou Bensouda. Ils sensibilisent cette instance sur les tueries à répétition à Beni, dans le Nord-Est de la RDC, a rapporté Jeune Afrique dans sa livraison de vendredi 3 juin 2016.

Selon ce site d’actualité africaine, les deux congolais étaient accompagnés de Carrie Comer, la représentante permanente de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH).

Outre le cas de Beni, leur plaidoirie a porté également sur la répression des manifestations de Janvier à Kinshasa.

«Nous sommes allés à la Haye pour sensibiliser sur des cas précis dont celui relatif aux massacres de Beni, la répression des manifestations de janvier 2015 et les crimes commis lors de l’opération Likofi à Kinshasa» a affirmé Floribert Anzuluni cité par Jeune Afrique.

La plate-forme citoyenne qui dénonce le silence des autorités congolaises sur les exactions que subissent les civils  à Beni, promet d’entreprendre un travail de collecte d’informations et de preuves sur la série des exactions dans cette partie du territoire national et de les transmettre à la CPI.      

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner