Bruxelles: un forum de l’opposition autour de Tshisekedi pour «sceller l’unité des forces acquises au changement»

Etienne Tshisekedi, président de l’UDPS à Bruxelles en 2010. Photo udps.be

Une centaine de délégués de l’opposition et des organisations de la société civile se réuniront du 8 au jeudi 9 à Bruxelles sur invitation d’Etienne Tshisekedi, le président de l’UDPS. La rencontre vise à «sceller l’unité des forces acquises au changement», déclare Bruno Tshibala, porte-parole de l’UDPS. Les élections et le dialogue politique convoqué par le président Kabila seront aussi au menu de ce forum.

«Notre pays traverse une crise grave. Il y a tout un chaos qui se profile à l’horizon. Le président Tshisekedi a pris l’initiative de convoquer les forces politiques et sociales acquises au changement pour réfléchir sur la manière et stratégie à conjurer ce chaos», affirme Bruno Tshibala.

D’après lui, les participants devront réfléchir sur la manière de mettre fin à la crise «en passant par le dialogue politique, tel que prévu par l’accord-cadre d’Addis-Abeba et la résolution [2277] du Conseil de sécurité de l’ONU

Les dissensions persistent au sein de l’opposition au sujet d’un dialogue politique en RDC en cette période. Certains acteurs politiques considèrent ce forum comme une opportunité pour parvenir aux élections apaisées dont la présidentielle devrait se tenir avant la fin de cette année au regard des prescrits de la Constitution, alors que d’autres y voient une démarche visant à consacrer «le glissement» du mandat du président Joseph Kabila au-delà du délai constitutionnel.

L’UDPS, partisane du dialogue, promet depuis plusieurs semaines la liste de membres de l’opposition qui doivent siéger au comité préparatoire du dialogue sans tenir parole.

«Nous allons à la conférence de Bruxelles pour parler de tout cela. Nous allons régler tous les problèmes. Au sortir de la conférence, le président Tshisekedi prendra une position par rapport à la question de la liste à transmettre au facilitateur», explique Bruno Tshibala.

De nombreux opposants notamment ceux du G7 sont déjà dans la capitale belge sur invitation de l’UDPS. Le président des Forces novatrices pour l’union et la solidarité (FONUS), Joseph Olenghankoy, le député proche de Moïse Katumbi, Francis Kalombo, le président de l’Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECIDE), Martin Fayulu et tant d’autres se sont annoncés à la Bruxelles pour participer à ce forum.

Lundi, l’ONU, l’Union européenne, l’OIF et l’Union africaine ont convenu de mettre en place un groupe de soutien à la facilitation au dialogue. Ce groupe comprendra également les membres de la SADC et la CIRGL. La mise en place d’une telle structure figurait au nombre des préalables de l’UDPS pour aller au dialogue.

Vous pouvez écouter l’interview de Bruno Tshibala à Radio Okapi :

/sites/default/files/2016-06/070616-p-f-kininviteudpsbrunotshibala-web.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (118)
Ebola (54)
FARDC (48)
Ceni (46)
Beni (37)
Kinshasa (37)
Caf (28)
Monusco (27)
UDPS (27)
Vclub (26)
Linafoot (25)
Mazembe (24)
Santé (22)
Yumbi (21)
Sécurité (19)