Attaque de l’aéroport de Goma : le principal suspect accepte de comparaitre

Goma.jpg

M. Kambale Malonga, le principal suspect des présumés auteurs de l’attaque de l’aéroport de Goma au Nord-Kivu, a accepté de comparaitre, mercredi 8 juin, à la reprise du procès à la Cour militaire opérationnelle.

Dans une correspondance  adressée à la Cour, lue séance tenante, il est revenu sur les causes ayant motivé son action.

« Si nous avons attaqué l’aéroport de Goma, c’est parce que nos revendications n’ont pas été prises en compte par le gouvernement de Kinshasa depuis au moins 17 ans, après des différentes rébellions dans l’Est du pays », a-t-il signifié dans sa lettre.

Avec cet aveu, il risque une réclusion à perpétuité, estiment quelques acteurs de la justice.

Le prévenu Kambale refusait de comparaitre à la Cour militaire opérationnelle, depuis sa convocation, il y a plus d’un mois.

L’attaque de l’aéroport de Goma a eu lieu dans la nuit du 1er au 3 juin 2015. Quatre éléments de la garde républicaine ont été tués et sept autres grièvement blessés.

27 des 36 prévenus ayant attaqué l’aéroport de Goma comparaissent depuis lundi 25 janvier devant la cour militaire de Goma pour cinq chefs d’accusations, dont la participation à un mouvement insurrectionnel.

Célestin Kambale Malonga qui avait reconnu être à la tête du mouvement lors de son arrestation refusait de comparaitre.​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner