Examen d’Etat: le taux de participation des filles est de 49% à Kinshasa

Des candidats à l’examen d’Etat exhibent leur macaron de participation après l’épreuve du premier jour à Kinshasa, le 20/06/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

A Kinshasa, le taux de participation des filles à l’examen d’Etat cette année est de 49% contre 51% de garçons.

Le ministre de l’Enseignement primaire et secondaire, Maker Mwangu Famba a livré ces chiffres, lundi 20 juin, au terme d’une visite d’inspection dans trois centres d’épreuve de la capitale.

Il a dit espérer que les filles seront plus nombreuses dans les prochaines années.

«Nous pensons que si les efforts sont fournis, si on continue sur cette lancée, nous aurons beaucoup plus de filles à l’école à Kinshasa au niveau secondaire que les garçons. Nous ne pouvons pas développer ce pays, si on ne met pas l’accent sur la formation de la jeune fille», a indiqué le ministre.

Maker Mwangu a attribué ce taux de participation des filles à la sensibilisation des parents.

A (re) Lire: Examen d’Etat: la session ordinaire débute le 23 juin

De son côté, le ministre de l’Enseignement technique et professionnel, Jean Nengbangba a estimé que la contribution de la jeune fille dans le développement du pays passe également par sa participation dans les filières techniques.

«Jadis, c’était les filières réservées aux hommes, mais aujourd’hui quand même il y a des mamans qui sont en train de s’aligner derrière ces différentes filières techniques. Je crois que demain, c’est sera vraiment l’égalité de chance telle qu’on la prône dans notre politique nationale. Et que les femmes et les hommes vont être en égalité en ce qui concerne les domaines techniques», a-t-il fait savoir.

Plus de 5 000 filles au Kasaï-Oriental

Au Kasaï-Oriental, les autorités scolaires disent avoir enregistré, pour la première fois, plus de cinq mille filles au cours de cette édition d’examen d’Etat.

Selon elles, plus de seize mille candidats sont attendus au cours de cette session d’examens.

Les responsables de l’enseignement ont attribué l’engouement de filles à l’examen d’Etat aux campagnes sensibilisation menées contre les mariages précoces dans cette partie du pays.

Les épreuves d’examen d’Etat ont débuté lundi 20 juin et vont se poursuivre jusqu’au jeudi 23 juin prochain sur toute l’étendue de la RDC.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner