Les militants du MLC désapprouvent la condamnation de Bemba

Jean-Pierre Bemba, ancien chef rebelle du MLC condamné par la CPI pour les crimes par ses troupes en Centrafrique en 2002 et 2003. (ISSOUF SANOGO/AFP/Getty Images)

Dans l’ex-Equateur, les militants et sympathisants du Mouvement de libération du Congo (MLC) désapprouvent la décision de la Cour pénale internationale (CPI), condamnant Jean-Pierre Bemba à 18 ans de prison.

A (re) Lire: CPI: Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison

Un membre du parti politique de Bemba a estimé, mercredi 22 juin à Mbandaka, que la CPI est instrumentalisée:

«C’est plutôt la désolation. Pour avoir fait déjà huit ans en prison, on s’attendait à son [Bemba]  acquittement pur et simple. Nous sommes désolés d’apprendre qu’il est condamné à 18 ans. C’est vraiment triste, c’est malheureux. La Cour pénale internationale (CPI) cesse d’être une cour juste au milieu du village».

Un autre militant du MLC a qualifié le jugement de la CPI d’injuste du fait que Jean-Pierre Bemba n’était pas sur place en RCA, où ces viols, pillages et tueries ont été commis.

Il a encouragé les avocats de Jean-Pierre Bemba d’interjeter appel et accuse la CPI de vouloir compromettre la carrière politique de leur leader.

«Aller jusqu’à 18 ans, ce n’est pas honorant pour nous [les militants du MLC]. C’est exorbitant.  Ce n’est pas digne d’une cour de renommée internationale», a-t-il conclu.

Justice inéquitable

A la Fédération provinciale du MLC au Kasaï-Oriental, le verdict de la CPI contre Jean-Pierre Bemba est qualifié d’une justice inéquitable et sélective.

Le secrétaire exécutif fédéral  de ce parti, Pascal-Gauthier Lukusa Mukendi exhorte ses membres à ne pas céder au découragement, précisant que le jugement rendu n’est pas définitif.

«Cette décision prouve à suffisance que la justice internationale peine à se construire. Elle est loin d’une justice équitable sur laquelle, nous, Africains, pouvons compter dans la mesure, où il y a un manque de cristallisation entre les principes pour un procès juste, équitable et la réalité vécue», a-t-il souligne.

Pascal-Gauthier Lukusa a également appelé les partisans du MLC à faire preuve de sérénité pendant ces moments critiques que traverse Jean-Pierre Bemba à la CPI.

«Ce n’est pas pour autant qu’elle [la décision de la CPI] nous affaiblit, par contre elle renforce notre conviction aux idéaux du MLC et au combat politique pour lequel Jean-Pierre s’est toujours battu pour celui d’un Etat des droits», a-t-il poursuivi.​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (64)
Elections (63)
Ebola (62)
RDC (57)
FARDC (54)
élection (47)
Monusco (44)
Beni (39)
ADF (36)
FCC (33)
Opposition (29)
Caf (28)
Vclub (25)
Léopards (20)
Mazembe (17)
Linafoot (16)