Les artistes et artisans au Kongo-Central disent être marginalisés

Exposition d’oeuvres d’art plastiques à Goma du 27 au 28 décembre 2010

Des artistes et artisans du Kongo Central ne sont pas pris en considération. Et ils sont confrontés aux contraintes d’ordre social, culturel et économique, a dénoncé le président provincial de la Fédération des artistes et artisans du Kongo-Central (FEDAK), Charles Khonde Masiala, dernièrement à Radio Okapi.

«Cette indifférence est due du fait que les gens s’intéressent aux œuvres d’art, mais ils ne s’intéressent pas tellement à ceux qui fournissent ces œuvres-là», a expliqué Charles Khonde.

Il a également regretté que les artistes et artisans du Kongo Central ne bénéficient même pas du soutien des décideurs politiques.

Charles Khonde Masiala s’entretient avec Guy Roger Nyampala :

/sites/default/files/2016-06/renaissance.jpg

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (88)
Ebola (84)
RDC (74)
Elections (67)
élection (62)
FARDC (46)
Beni (43)
Monusco (40)
Opposition (33)
ADF (30)
Vclub (27)
FCC (27)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)