Bukavu: « Réveil des Indignés » dénonce « la prise en otage » de la démocratie

 

Aube sur le lac Kivu, les premiers rayons de soleil caressent la ville de Bukavu. (Sud-Kivu). Photo MONUSCO/Abel Kavanagh

Dans une déclaration publiée jeudi 30 juin à Bukavu, le mouvement citoyen « Réveil des Indignés » a dénoncé la prise en otage de la démocratie par une partie de la classe congolaise qui ne s’intéresse pas à la souffrance de la population.

Ce mouvement citoyen qui milite pour la défense des valeurs démocratiques constate que 56 ans après l’indépendance de la RDC «  le peuple continue à mener une vie de honte ». 
Il déplore notamment le chômage des jeunes et la destruction des infrastructures de base.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner