Joseph Kabila condamne les ingérences « intempestives et illicites » des pays étrangers dans les affaires de la RDC

Le président Joseph Kabila le 13/10/2012 au palais du peuple à Kinshasa, lors de l’ouverture du 14ème sommet de la francophonie. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

 

 

 

Dans son  allocution à l’occasion de la célébration du 56e anniversaire de l’indépendance de la RDC, le chef de l’Etat Joseph KABILA, a passé en revue la situation politique, économique et sociale que traverse le pays.

Il a notamment exprimé son inquiétude sur les ingérences « intempestives et illicites » des pays étrangers dans les affaires de politique intérieure de la RDC.

Joseph Kabila a en outre promis d’accentuer les efforts de stabilisation économique et rappelle ses instructions particulières données au Gouvernement en vue de limiter au maximum, les effets néfastes de la  crise mondiale et promet d’en assurerai un suivi particulier.

Joseph Kabila a également assuré que toutes les dispositions ont été prises en vue du financement du processus électoral.

-Que vous inspire ce discours ?

/sites/default/files/2016-07/20160704-pa-discours-joseph-kabila-a-kindu-site.mp3

Thème du Mardi 05 juillet 2016.

La RDC a fêté la semaine dernière le 56e anniversaire de son accession à l’indépendance le 30 juin 1960.

56 ans après, plusieurs reformes  de l’administration publique ont été initiées par l’Etat. En 1967, 1973, 1981, 1982, 1995 et la toute dernière en 2008. Selon plusieurs observateurs, l'administration congolaise a besoin d'être réformée dans son organisation, ses méthodes de travail et dans la qualité des hommes qui doivent l'animer. Cependant, toutes ces réformes  citées, démontrent  qu'il y a absence d'un mouvement de réforme administrative concertée et planifiée.

-Quelles sont selon vous les préalables pour réussir la réforme de l’administration publique ?

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner