Kongo-central : le gouvernement provincial impose une taxe à l’importation du ciment gris

Distribution des sacs du ciment auprès des dépositaires le 2/03/2015 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Tout opérateur économique qui importe depuis l’étranger les ciments gris et les font traverser par la province du Kongo-Central devra désormais payer par sac une nouvelle taxe à la province  appelée «  taxe d’incitation à la transformation locale des concentrées des minerais ».

 La décision a été prise par le gouvernement provincial du Kongo-central dans un arrêté signé lundi 11 juillet par le gouverneur du Kongo-central, Jacques Mbadu Nsitu.

Pour chaque sac de ciment gris importé, tout importateur devra débourser la somme de 3000 francs congolais (soit 3 USD) à titre de taxe d’incitation à la transformation locale.

Selon le porte-parole du gouvernement provincial Chantal Malamba, cette taxe vise d’une part à prolonger la mesure du gouvernement central interdisant pendant 3 mois l’importation du ciment gris et d’autres produits afin de soutenir les usines locales  et d’autre part à lutter contre la contre bande.

Les sacs de ciment gris importés qui se trouvaient déjà dans la province avant la publication de cet arrêté ne seront pas frappés par cette mesure, a précisé Chantal Malamba.
​ 
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (102)
RDC (102)
Elections (90)
Ebola (86)
élection (47)
FARDC (40)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)