Kisangani: sit-in des opposants pour exiger la libération d’un membre du Front citoyen 2016

Des militants des partis politiques de l’opposition congolaise membres de la plate forme Dynamique de l’opposition marchent le 26/05/2016 à Kinshasa contre l’arrêt de la cour constitutionnelle. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Plusieurs militants membres du Front citoyen 2016, du G7, de la  Dynamique de l’opposition et de l’Alternance pour la République ont organisé lundi 11 juillet un sit-in devant  le bureau de l’assemblée provinciale de la Tshopo à Kisangani.

Les manifestants exigeaient « la libération immédiate » de Jean de Dieu Kilima, un membre du Front citoyen02016,  arrêté vendredi dernier par les services de sécurité. Son arestation est intervenue  au terme d’un point de presse organisé par ce regroupement politique  à l’hôtel Zongia de Kisangani pour exiger la tenue de l’élection présidentielle dans le délai constitutionnel.

D’après le coordonnateur du Front citoyen 2016 au Nord-Kivu, Blaise Monduka, Jean de Dieu Kilima a été arrêté parce qu’il a été trouvé en possession des livrets destinés à la population et  qui vulgarisent en français et en swahili les articles 73 et 220 de la constitution, dont l’interprétation divise la majorité au pouvoir et l’opposition.

D’après des sources locales, les manifestants ont  ensuite sollicité une audience auprès du président intérimaire de l’organe délibérant  dans le but d’obtenir son implication pour la libération de Jean de Dieu Kilima. Mais leur requête n’a pas abouti à des résultats escomptés.

D’après Constant Mongoya, le secrétaire rapporteur de cette plate-forme politique,  le président de l’assemblée provinciale la Tshopo leur a signifié par l’intermédiaire d’un protocole qu’il était  «hyper occupé pour leur accorder ne serait-ce que  15 minutes ».

Une attitude qui, selon le porte-parole de ces manifestants, témoigne du manque d’intérêt du président de l’assemblée provinciale de la Tshopo à leur requête.

Le  président fédéral du MLC, Paulin Maembo, qui parlait au nom des manifestants a rappelé que la coalition de plates-formes des partis politiques de l’opposition exige tout simplement la libération immédiate et sans condition de leur camarade.​
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (105)
RDC (100)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (19)
Caf (19)
Opposition (17)