Nord-Kivu: de nouveaux déplacés signalés à Mweso

Des déplacés fuyant des affrontements dans l'Est de la RDC (Juillet 2012)

Environ 1 200 personnes sont arrivées cette semaine à Mweso dans le territoire de Masisi (Nord-Kivu), à la suite des opérations menées par l’armée congolaise contre des rebelles hutus rwandais des FDLR et des combats entre miliciens Maï-Maï à Nyanzale et Kikuku.  

Le bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) s’inquiète des conditions humanitaires de ces déplacés.

« C’est des situations qui sont préoccupantes et nous continuons à les suivre de très près pour intervenir lorsque les conditions sécuritaires et de protection des civils sont réunies », a indiqué à Radio Okapi la chargée de communication du bureau de OCHA au Nord-Kivu, Nadia Berger.  

De son coté, un notable de Bwito indique que les nouveaux déplacés se sont ajoutés à d’autres installés sur place depuis 2006 autour de la base de casques bleus de la Monusco. Ce qui, selon lui, a aggravé la situation humanitaire.   

Plusieurs dizaines d’habitants de Kikuku et Nyanzale ont trouvé refuge à Masisi, Lubero et dans plusieurs autres localités de la chefferie de Bwito, a ajouté la même source.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner