Le Gouvernement veut neutraliser les groupes armés en Ituri

Crispin Atama, ministre de la Défence de la République démocratique du Congo. Août 2015. Radio Okapi/Ph. Innocent Olenga

Le gouvernement congolais est déterminé à mettre fin à la présence des groupes armés dans les territoires d’Irumu et Mambasa (Ituri), a déclaré mercredi 13 juillet à Bunia (Ituri), le ministre de la Défense, Crispin Atama, ajoutant que «les dispositions nécessaires sont déjà prises» à cet effet. 

M. Atama s’est exprimé lors de la visite d’inspection des troupes de l’armée nationale. Il a déploré la présence des miliciens de la FRPI dans la chefferie de Walendu Bindi, des Maï-Maï Simba et du mouvement armé Front populaire pour la libération du Congo (FPLC). 

« Notre objectif est de mettre fin au phénomène FRPI et le plus tôt possible. Si nous avons déployé des militaires là-bas, c’est pour traquer tout ce qui est comme groupes armés en Ituri, au Nord-Kivu, Sud-Kivu et dans le Tanganyika et cela doit se faire avant les élections», a-t-il indiqué. 

De son  côté, la coordination de la société civile de l’Ituri reste pessimiste quant à la réalisation de cet engagement du gouvernement.  

Son coordonnateur, Jean-Bosco Lalo, indique que la présence des groupes armés en Ituri est une situation bien connue par le gouvernement congolais. Il déplore cependant le manque de volonté de la part des autorités gouvernementales pour mettre fin à cette situation. 

Entre-temps, ces groupes armés continuent de commettre des exactions contre les civils, notamment des meurtres et  de pillages dans plusieurs localités au sud d’Irumu et dans le territoire de Mambasa, rapportent des sources locales.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner