Kinshasa: la police restitue une centaine des taxi-ketches saisis à leurs propriétaires

Opération de restitution des taxis portant des vitres fumées à leurs propriétaires par la police à Kinshasa, le 02/08/2016. Des véhicules saisis pour des raisons d’enquête suite aux crimes recensés dans la capitale. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La Police nationale congolaise (PNC) a restitué mardi 2 août au camp Kabila (à Kinshasa) une centaine de véhicules taxis à vitres teintées, appelés: «taxi-ketches», à leurs propriétaires. Ces derniers ont récupéré leurs véhicules après en avoir déteint les vitres.

Ces véhicules avaient été saisis dans le cadre d’une mesure prise par les autorités policières pour lutter contre des cas de braquage signalés ces dernières semaines dans les taxis à Kinshasa.

La plupart de propriétaires bénéficiaires affirment n’avoir rien payé à la police pour récupérer leurs véhicules. L’un d’eux a témoigné:

« Nous sommes très contents d’avoir pu récupérer nos véhicules dans de bonnes conditions et sans payer une amende. Nous avons compris que la mesure visait à instaurer seulement la sécurité pour les usagers de transport dans la ville. Moi j’ai récupéré mon véhicule comme on me l’avait confisqué et je suis content

 D’après le général Kanyama, commandant provincial de la PNC/Kinshasa, les propriétaires des véhicules saisis, qui n’ont pas déteint leurs vitres jusqu’au mercredi 3 août, devront payer une amende à la DGRAD avant de les récupérer. Il n’a cependant pas précisé la hauteur de cette amende.

Entre-temps, la traque des taxi-ketches à vitres teintées continue dans la ville, a prévenu le général Kanyama. 
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner