Evacuation médicale de Jean-Claude Muyambo: la SCODE écrit à Joseph Kabila

Jean Claude Muyambo, président de Scode. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La Solidarité congolaise pour la démocratie et le développement (SCODE), un parti politique d’opposition,  se dit «inquiète» de l’Etat  de santé de son président, Jean-Claude Muyambo qui se dégrade. Détenu depuis janvier 2015 à la prison centrale de Makala, ce dernier suit des soins dans une clinique de Kinshasa, où il a été réadmis depuis juillet dernier.

Le secrétaire général de la SCODE, Cyrille Mumpapa, a affirmé jeudi 4 août avoir écrit au président Joseph Kabila pour solliciter son implication afin que Jean-Claude Muyambo soit évacué d’urgence vers l’étranger pour y recevoir des soins appropriés.

Cyrille Mumpapa rappelle que cette demande intervient après celles exprimées par les médecins et avocats de M. Muyambo :

« Il [Muyambo] est malade. Il souffrait d’abord de la jambe gauche, qui était fracturé. Aujourd’hui, c’est un saignement de l’oreille gauche. Son état s’empire, son état s’aggrave de plus en plus. Aujourd’hui, c’est le parti qui demande [son évacuation]; vu que les médecins et les avocats ont écrit mais sans suite favorable.»

L’opposant est en détention préventive depuis janvier 2015 à la prison centrale de Makala, pour un conflit immobilier qui l’oppose au  grec Alexandros Stoupis. M. Muyambo attend toujours l’ouverture de son procès.

Entre-temps, il a été réadmis depuis juillet dernier à la clinique où il était traité auparavant à Kinshasa. Selon des sources pénitentiaires, il s’était réveillé mardi 19 juillet dans la matinée avec ses oreilles en train de saigner.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner