La RDC refuse de renouveler le visa d’Ida Sawyer, chercheuse de HRW

Devant le siège de la direction générale de migration DGM le 29/05/2015 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les autorités congolaises ont refusé mardi 9 août de renouveler le visa de la chercheuse Ida Sawyer de l’ONG américaine Human Rights watch. Elle devra quitter Kinshasa dès ce soir. Sur son compte twitter, la correspondante de RFI à Kinshasa, Sonia Rolley indique que la Direction générale des migrations (DGM) a indiqué qu’Ida Sawyer avait deux visas « qui se chevauchaient ».

Ida Sawyer est au Congo depuis 2008. Elle disposait d'un visa d'établissement valable jusqu'en 2019. Il a été annulé en début du mois de juillet par la DGM, ajoute Sonia Rolley.

Ida Sawyer avait alors obtenu un visa qui courait jusqu’en début août. C’est quand elle a voulu renouveler son visa que les services de migration ont refusé.

Dans un communiqué de Human Right Watch parvenu à Radio Okapi, le directeur exécutif de cette ONG américaine, Kenneth Roth, a déclaré que la décision du gouvernement « est une tentative de museler les rapports sur la répression brutale du gouvernement de ceux qui soutiennent la limitation des mandats présidentiels ».

« Le gouvernement devrait faire preuve de sérieux sur l'amélioration des droits humains en libérant tous les prisonniers politiques et en permettant aux défenseurs des droits congolais et internationaux, y compris Sawyer, de poursuivre leur travail vital », a ajouté Kenneth Roth.

Pas de polémiques

Interrogé par Radio Okapi, le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, indique que « c’est le travail de la DGM d’accorder ou de renouveler ou de refuser le visa aux personnes qui leur en font la demande ».

« Le gouvernement n’a pas à avoir une position particulière dans ce cas », ajoute Lambert Mende.

Certaines personnes estiment que la RDC a refusé le visa à Ida Sawyer parce qu’il a des « choses à cacher ».

« Nous ne savions pas qu’elle était venue ici pour découvrir des choses qui se cacheraient », répond Mende, qui ajoute :

« Je laisse ces gens libres de définir ces choses-là. Nous savons que les services d’immigration ont refusé le visa de travail à un sujet étranger. Pour nous, ce sont des choses qui arrivent régulièrement. Tout comme les étrangers refusent régulièrement le visa de travail ou de séjour à des sujets congolais. Nous ne voyons vraiment rien à polémiquer là-dessus ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner