Trois ans de servitude pénale principale requis contre Huit Mulongo

Le ministère public a requiert trois ans de servitude pénale principale contre Huit Mulongo, ancien directeur de cabinet de l’ex-gouverneur du Katanga.

Ce jugement a été prononcé, jeudi 11 août à Lubumbashi, au cours de l’audience de la Cour militaire du Katanga.

Les avocats de la  défense ont pour leur part sollicité de la cour l’acquittement pur et simple de leur client.

Huit Mulongo est poursuivi pour détention illégale d’arme et de munitions de guerre. Ce que le prévenu a toujours rejeté arguant qu’il dispose bel et bien de l’autorisation de port d’armes délivrée par la mairie de Lubumbashi.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner