Les réfugiés sud-soudanais manquent de nourriture à Aru

Des refugiés à l’Est de la RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Au moins 20 000 réfugiés du Soudan du Sud qui affluent à Ingbokolo et à Kenjo, en territoire d’Aru (Ituri) sont sans assistance. Ils commencent à quitter ces villages pour s’insérer au sein de  la population locale, notamment dans les villages Kimba, Liku, Avorabu, Bazue et Arile afin de trouver de la nourriture, indique l’administrateur du territoire d’Aru, Henri-Venant Nkosi.

Il craint que cette situation ne devienne une source d’insécurité dans la région parce que certains parmi eux «ont des effets militaires». Henri-Venant Nkosi appelle à une assistance urgente de ces réfugiés.

Sylvain Mambo, président de la société civile du territoire d’Aru, recommande au gouvernement de mettre en place un dispositif sécuritaire pour contrôler l’entrée de ces réfugiés et tout ce qu’ils amènent avec eux sur le sol congolais.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner