Les forces de l’ordre demandent aux déplacés de Tshimbulu de rentrer

Tshimbulu, à 120 Kilomètres au sud de Kananga (Kasaï occidental)

Des sources de la société civile rapportent que les forces de l’ordre qui contrôlent Tshimbulu (Kasaï-Central) demandent aux personnes qui ont fui les affrontements entre les miliciens du chef Kamuena Nsapu et l’armée de regagner la ville.

Un numéro vert a été donné à la population pour dénoncer toute personne qui troublerait la quiétude des habitants, indiquent les mêmes sources.
Les policiers qui avaient fui la ville au moment des exactions de la milice du chef Kamuena Nsapu regagnent Tshimbulu.

Les ONG de défense des droits de l’homme exigent une enquête indépendante sur les affrontements de Tshimbulu et réclament un procès dans l’immédiat. Ces ONG demandent également la libération des mineurs arrêtés par la police.

Les forces de l’ordre sont intervenues à Tshimbulu et ont mis en déroute le 10 août dernier la milice du chef Kamwina Nsapu, qui avait tué neuf personnes, dans la nuit de dimanche à lundi 8 août.
Ce chef local avait pris depuis deux mois la résolution de « débarrasser le Kasaï-Central de tous les services de l’ordre, auteurs, selon lui, des tracasseries de tout genre à l’encontre de  la population ».
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner