Massacre de Beni: le député Munubo appelle le gouvernement à saisir l’ONU

Juvénal Munubo Mubi. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le député de l’opposition, élu du Nord-Kivu, Juvénal Munubo a invité lundi 15 août le gouvernement congolais à saisir le conseil de sécurité de l’ONU sur la question des tueries à répétition dans le territoire de Beni. Le samedi dernier, une cinquantaine de personnes ont été massacrées dans ce territoire du Nord-Kivu.

«Le gouvernement devra documenter l’affaire et la porter devant le Conseil de sécurité et mobiliser la communauté internationale [pour dire] qu’on est en plein terrorisme», a-t-il proposé.

Juvénal Munubo estime que la situation sécuritaire à Beni nécessite une mobilisation nationale et ne doit pas être considérée comme une affaire qui ne concerne que les ressortissants du Nord-Kivu.

«A ce stade, la situation est extrêmement grave, il faut au-delà des messagers de condoléances, du deuil national, une mobilisation générale. Ça pourrait passer par un gouvernement qui organise une table-ronde sécuritaire comme l’a proposé Vital Kamerhe pour créer une sorte de coalition nationale», explique le député UNC.

M. Munubo dit noter «une faible capacité» d’anticipation et de réaction rapide des Forces armées de la RDC à Beni.

A (re) Lire: RDC : les internautes se mobilisent pour alerter sur les massacres des civils à Beni

Il a, par ailleurs, proposé «une coordination efficace» entre le gouvernement et la MONUSCO pour mettre fin aux tueries dans cette partie du pays.

Depuis octobre 2014, environ mille civils ont été tués dans le territoire de Beni et ses environs, selon la société civile locale.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner