Massacres au Nord-Kivu: la société civile écrit à Joseph Kabila

Joseph Kabila, président de la RDC prête serment pour son second mandat présidentiel, le 20 décembre 2011.

Les coordinations de la société civile de Beni, Butembo et Lubero au Nord-Kivu ont adressé une lettre ouverte au chef de l’Etat Joseph Kabila sur les massacres des civils dans cette province de l’Est de la RDC.

Selon le président de la société civile de Beni, Teddy Kataliko, plus de 1 000 personnes ont été tuées dans ces trois territoires depuis le mois d’octobre 2014.  

« Après analyse, notre constat a été que le contexte est vraiment précaire : plus de 1116 personnes tuées en espace d’une année et demi, à partir du 2 octobre. Plus de 1470 personnes kidnappées, plus de 1000 maisons incendiées et beaucoup de déplacés de guerre de Miriki à Eringeti », détaille-t-il.

La société civile de Beni, Butembo et Lubero demande au président de la République « d’assumer son pouvoir régalien comme Commandant suprême des forces armées de la République ».

Elle plaide pour l’évaluation de l’opération Sokoka 1 ainsi que des opérations conjointes menées par l’armée congolaise et la Monusco. 

« Est-ce qu’il y a moyen qu’on évalue les opérations militaires en cours, mais aussi la force d’intervention de la Monusco pour savoir où en est-on, qu’est ce qui a été fait et qu’est ce qui n’a pas été fait », s’interroge Teddy Kataliko.

La partie du Nord de la province du Nord-Kivu a connu plusieurs massacres des civils depuis plus d’une année. Des massacres attribués généralement aux rebelles ougandais des ADF.

Les massacres recensés ces derniers jours ont soulevé des mouvements de protestation sur le web.

Sur les réseaux sociaux, notamment Facebook et Twitter, les hashtag ‪#‎JesuisBeni et #‎JusticeforBeni ont été créés pour dénoncer la mollesse des autorités congolaises face à ce que certains internautes qualifient de «massacre en silence de la population à Beni».

Les Forces armées de la RDC ont quant à elles lancé samedi 14 mai dans la matinée une nouvelle opération militaire dénommée « Usalama » contre les rebelles ougandais des ADF dans le territoire de Beni.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner