Beni : un ancien député propose la piste diplomatique pour mettre fin aux massacres

Le chef de l’Etat congolais Joseph Kabila avec son homologue ougandais Yoweri Museveni lors de sa visite en Ouganda le 4/08/2016. Photo Radio Okapi/ Martial Papy MUKEBA

« La solution à la guerre de Beni dans le Nord-Kivu est plus diplomatique secrète que militaire », a affirmé jeudi 18 août le député national honoraire élu de Beni, Schadrack Baitsura.Dans une déclaration  faite à Radio Okapi, il pense qu’il faut « identifier et localiser ceux qui tuent car on a affaire à une guérilla ».

« Je pense qu’on ne devrait plus continuer à mener une guerre classique contre l’ennemi qui est très mal localisé. Il faut plutôt imaginer d’autres stratégies qui iraient dans le sens de la diplomatie secrète », propose Schadrack Baitsura, président du parti Eveil de Conscience pour le travail et le développement (ECT).

Selon lui, les derniers massacres de Beni sont une illustration du sabotage et de la cruauté de ceux qui opèrent à l’aide des machettes.

« Les derniers massacres sont survenus lorsque le chef de l’Etat venait de séjourner dans la région et après ses pourparlers avec ses homologues rwandais et ougandais pour chercher la collaboration afin de mettre fin à cette résistance », déclare Schadrack Baitsura.

De nouveaux massacres ont été perpétrés dans la nuit de samedi à dimanche 14 août à Beni, faisant trente-six morts, d’après des chiffres officiels. La société civile parle d'une cinquantaine de morts.

Le gouvernement de la RDC accuse les rebelles ougandais des ADF d’être les auteurs de cette nouvelle tuerie. Son porte-parole a indiqué que 80 parmi ces rebelles ont été arrêtés.​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner