Démolition de plus de 100 maisons autour de l’aéroport militaire de Kisangani

Démolition des maisons construites anarchiquement sur le site Mimosa le 22/06/2012 à Kinshasa, par la police. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

A Kisangani (Tshopo), plus de cent maisons ont été démolies, vendredi 19 août, autour de l’aéroport militaire de Simi Simi, au quartier Plateau médical, dans la commune Makiso par un bulldozer des Forces armées de la RDC (FARDC).

Plus de cinq cents familles ont ainsi perdu leur maisons à la suite de cette opération.

Certaines victimes s’étaient même évanouies et conduits à l’hôpital pendant que leurs familles ont passé la nuit à la belle étoile.

Selon des témoins, les habitants des quatre blocs du quartier Plateau médical s’étaient étonnés, tôt vendredi dernier, de voir leurs avenues bouclées par une centaine de militaires lourdement armés.

Ces hommes en uniforme, affirment les mêmes sources, leur ont demandés de «videz les  lieux dans l’immédiat avec tous vos effets sans toute autre forme de procès».

Trois heures après cet ordre, un bulldozer est passé pour tout raser, sous l’œil vigilant des militaires.

Une victime s’est plainte en ces termes :

«Même le chien qu’on veut déloger, on prépare une place où le mettre. Que les autorités sachent que c’est nous qui leur avons donné le pouvoir. Ce n’est pas bien de nous chasser comme de bêtes. Nous n’avons pas de places où mettre la tête».

Le bourgmestre intérimaire de la commune Makiso, Olivier Katanga, a appelé ses administrés à l’apaisement.

«Que cette population s’apaise parce qu’il y aura une solution car le dossier est en train d’être bien traité. Je crois que cette population ne sera jamais déçue», a-t-il assuré.

Le site démoli n’a jamais été  loti par des services attitrés, a affirmé un expert en urbanisation à Kisangani.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ebola (96)
RDC (83)
Ceni (80)
Elections (78)
élection (54)
Beni (45)
FARDC (44)
Monusco (40)
ADF (28)
Caf (25)
Vclub (24)
Opposition (22)
MLC (21)
Léopards (21)