Mwenze Kongolo: «Au comité préparatoire, nous défendons les intérêts de la population»

Mwenze Kongolo président des Patriotes Kabilistes (PK) le 17/05/2016 à Kinshasa lors de la commémoration de la prise de pouvoir par l’Alliance des forcesdémocratiques pour la libération (AFDL). Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le président du Parti kabiliste (PK), Jeannot Mwenze Kongolo affirme prendre part aux travaux du comité préparatoire du dialogue national pour défendre les intérêts de la population.

Il l’a dit, vendredi 26 août, à Radio Okapi:

«Je pense que nous restons sur les lignes de la Dynamique [de l'opposition] et au comité préparatoire, nous défendons les intérêts et de la Dynamique [de l'opposition] et de la population».

Jeannot Mwenze Kongolo estime nécessaire que l’opposition participe au dialogue national après avoir obtenu l’implication de la communauté internationale dans ce forum.

«Quand nous étions à Genval [Bruxelles], nous nous sommes entendus et c’est écrit que dès que la communauté internationale va s’impliquer, nous allons aller au dialogue. Quand la communauté internationale se mobilise pour venir répondre à notre appel, nous, nous sommes consistants, logiques. Nous ne pouvons pas demander une chose et la refuser après», a souligné le président du Parti kabiliste.

continuité de l’Etat, au cas où il n’y aurait pas élection présidentielle dans les délais constitutionnels.

« Nous ne sommes pas encore accordés. C’est une question qui sera débattue au dialogue. Nous ne sommes que dans une étape préliminaire. Il n’y a pas que cette question. Il y a aussi les préalables [posés par l’opposition, notamment la libération des prisonniers] »

A ce sujet, Mwenze Kongolo indique que le ministre de la Justice a assuré qu’il y travaille.

De son côté, José Makila revient sur le principe de l’alternance politique et explique que c’est la bonne gouvernance, les droits humains et la justice.

Pour l'heure, personne ne veut engager un débat de fond sur le dialogue à venir. Tous sont astreints à la réserve

Au deuxième jour des travaux du comité préparatoire, jeudi dernier, la Majorité présidentielle (MP) et l’opposition n’ont pas trouvé de consensus sur l’introduction ou non de la notion «alternance politique» sur les sujets à débattre.

Pour l’opposition, c’est bien de l’alternance politique qu’il faut discuter au dialogue parce que le président Kabila va achever son deuxième mandat en décembre prochain alors que la Majorité estime que le dialogue doit discuter de l’organisation des élections qui pourrait aboutir à l’alternance.

Les travaux du comité préparatoire du dialogue a débuté mardi 23 août à Kinshasa.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Elections (62)
Ebola (62)
Ceni (62)
RDC (57)
FARDC (55)
élection (47)
Monusco (46)
Beni (38)
ADF (36)
FCC (33)
Caf (29)
Opposition (28)
Vclub (26)
Léopards (20)
Mazembe (17)
Linafoot (17)