Projet Inga 3 : les soumissionnaires chinois et espagnols retenus

Intérieur de la centrale Inga 2 (SNEL), 2005.

L’Agence pour la promotion, le développement et  la mise en œuvre du projet Grand Inga (ADPI) a reçu le week-end dernier à Kinshasa, les offres de deux soumissionnaires restés en compétition. Il s’agit du groupe d’entreprises chinoises dirigé par China three gorges corporation et le groupe BTP espagnol avec à sa tête l’entreprise ACS.

Ces deux soumissionnaires sont retenus pour assister le gouvernement à développer la phase A du projet grand Inga dénommé « Inga III ».

 « Chaque candidat a 5 ou 6 sociétés qui sont associées à lui. C’est donc une étape importante que nous avons franchi aujourd’hui. Fort de ces dossiers d’offres, maintenant, nous pouvons démarrer les discussions sur les conditions et optimisations techniques, financières et commerciales », a indiqué devant la presse, le coordonnateur de l’ADPI, Bruno Kapandji.

Le projet Inga III a été ressuscité en 2013, à la suite d’une promesse faite par l'Afrique du Sud d'acheter plus de la moitié de la production d'électricité du futur barrage (2 500 MW), assurant ainsi une viabilité financière au projet.

Lors d’une rencontre à Kinshasa, les chefs d’Etat congolais et sud-africain avaient réaffirmé leur volonté d’accélérer le projet Inga qui, selon Joseph Kabila et Jacob Zuma, pourrait fournir du courant pour toute l’Afrique.

L’Agence pour la promotion, le développement et  la mise en œuvre du projet Grand Inga a été créée en octobre 2015 par une ordonnance signée par le Chef de l’Etat, Joseph Kabila.

C’est en juin 2015 que le gouvernement congolais a lancé les appels d’offres pour la réalisation de ce projet auprès des trois consortiums étrangers qui avaient été présélectionnés en 2010, dont les deux restés dans la course.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner