« Le dialogue devrait se muer en Assemblée constituante », selon Raphael Ghenda

Un des membres du Mouvement des compagnons du héros national Mzee Laurent-Désiré Kabila, Raphael Ghenda, a estimé mardi 13 septembre que le dialogue politique qui se tient à Kinshasa, devrait se muer en Assemblée constituante.

«Cette démarche de fonds implique la conception d’une nouvelle constitution qui cadre véritablement avec les réalités et les réalités profondes de notre société dans toute sa diversité», a indiqué Raphaël Ghenda.

A cet effet, selon lui, la période de transition à définir pourrait se ressembler au schéma suivant:

«Une Assemblée constituante –Parlement de transition, faisant fonction de pourvoir législatif et composé des délégués au dialogue national inclusif, le président de la République en fonction demeurera à son poste jusqu’à l’élection de son successeur, élu selon les prescrits de la nouvelle constitution, formation d’un gouvernement d’union nationale issu de composantes au dialogue.»

La redistribution des responsabilités devrait «se poursuivre au niveau de toutes les structures étatiques et paraétatiques», a poursuivi M. Ghenda.

Ce dialogue avent été convoqué fin 2015 par le président Joseph Kabila en vue de la tenue d’«élections apaisées» en RDC. Les travaux ont été ouverts depuis le 1er septembre à Kinshasa. L’opposition politique a suspendu leur participation à ce forum, exigeant la tenue de la présidentielle avant toute élection.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner