Kinshasa : 32 morts dans les manifestations de l’opposition (Police)

Les violences enregistrées au cours des manifestations de l’opposition à Kinshasa ont fait trente-deux morts dont quatre policiers. Selon le bilan provisoire de la Police nationale congolaise (PNC) dressé mercredi 21 septembre, cent quatorze personnes ont été interpellées.

La PNC indique que 19 personnes sont mortes lundi et 13 autres mardi.

Parmi les 13 morts de mardi, le district de Mont Amba est en tête avec 9 morts, suivi de Funa avec 2, tandis que Lukunga et Tshangu ont enregistré chacun un mort.

A en croire le porte-parole de la PNC, colonel Mwana Mputu, sur les 114 personnes interpellées, 41, sont déjà déférées auprès du ministère public pour être présentées devant les juges en procédure de flagrance. 77 sont en train d’être verbalisées.

Dans son bilan la police parle des dégâts matériels importants enregistrés rien que pour la journée de mardi dont un commissariat et douze sous-commissariat qui ont été pillés et incendiés à travers tous les districts.

3 armes de la police ont été emportées, 4 sièges de partis politiques de l’opposition incendiés.

Il s’agit de :

  • L’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) d’Etienne Tshisekedi
  • L’Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECIDE) de Martin Fayulu
  • Les Forces novatrices pour l’unité et la solidarité (FONUS) de Joseph Olengankoy
  • Le Mouvement lumumbiste progressiste (MLP) de Franck Diongo

Le colonel Mwana Mputu évoque également le pillage de l’Université du CEPROMAD à Masina, le Tribunal de paix de N’djili, deux station-Essence de Cobil au niveau de l’intendance générale de l’Université de Kinshasa (UNIKIN), l’Institut Mont Amba et deux agences de Banque internationale pour l’Afrique au Congo (BIAC) et Ecobank.

Il y a aussi les résidences privées qui ont été visitées et des véhicules détruits, déplore la police.

La PNC affirme avoir été appuyée dans le rétablissement de l’ordre public pendant les deux jours par l’armée nationale.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner