Beni : une nouvelle incursion des présumés rebelles ADF à Kasinga, 7 morts

Sept civils ont été tués et douze maisons incendiées dans la nuit de mercredi à jeudi 22 septembre à Kasinga, une cellule de la commune de Rwenzori, à plus ou moins 5 km du centre de la ville de  Beni (Nord-Kivu)

Selon les sources sécuritaires et de la société civile locale qui donnent ce bilan provisoire, ces tueries interviennent à la suite d’une nouvelle incursion des présumés rebelles ADF dans cette zone.

Pris de panique, les habitants de Kasinga fuient depuis tôt ce matin cette cellule pour se diriger vers certains quartiers plus sécurisés du centre-ville de Beni. Certains d’entre eux indiquent que les unités de l’armée nationale déployées pour assurer leur sécurité sont en faible effectif.

«C’était à partir de 19 heures que les assaillants sont venus, ils ont tué. Il y a 7 morts pour le cas de la population. Il y a plus de 5 maisons incendiées. Les militaires étaient-là, il y a un effectif inferieur des militaires dans la zone», a indiqué l’un d’eux.

De son côté, l’armée annonce l’installation à Kasinga depuis l’avant-midi de l’Etat-major du premier bataillon du  3 303e régiment des FARDC.

Depuis plusieurs années maintenant, Beni fait face à des exactions attribuées aux présumés rebelles ADF qui tuent et pillent les biens de la population de cette partie du pays.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner