Violences à Kinshasa: fin de l’enregistrement des victimes

Le gouvernement provincial de Kinshasa a clôturé mardi 27 septembre l’enregistrement des victimes des violences meurtrières de la semaine passée.

Le gouverneur de la ville, André Kimbuta, avait annoncé que son gouvernement allait prendre en charge l’inhumation de toutes les personnes mortes au cours de ces violences enregistrées en marge d’une manifestation de l’opposition. Des violences qui ont fait 32 morts, selon la police, et une centaine de morts, d’après l’opposition.

Le gouvernement provincial n’a pas encore annoncé le nombre de dossiers réceptionnés.

Le ministre provincial des Affaires sociale qui affirme rédiger un rapport à ce sujet déclare n’avoir pas l’autorisation de livrer l’information à la presse.

Mais certaines sources proches du gouvernement provincial renseignent que jusqu’à lundi environ 100 familles avaient déjà déclaré avoir perdu un de leurs membres au cours des violences de la semaine passée.

A en croire les mêmes sources, le gouvernement provincial vérifie l’exactitude des déclarations présentées par les familles.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (104)
RDC (103)
Elections (89)
Ebola (85)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)