Le numéro deux de la force de la MONUSCO veut une forte présence des troupes à Beni

Le nouveau commandant adjoint de la Force de la MONUSCO, général de division Commins Bernard, a déclaré mardi 27 septembre qu’il souhaitait une forte présence sur terrain des troupes de la mission onusienne pour rassurer la population à Beni. Ce territoire du Nord-Kivu connaît depuis plus de deux ans des massacres des civils à répétition.  
 
«L’ADF est aujourd’hui sans doute le groupe le plus virulent. De ce point de vue, le mandat qui est confié à la totalité de la force est sous chapitre 7. Et de ce point de vue-là, nous avons une responsabilité partagée, identique de faire cesser toute violence. La population a besoin de voir que nous sommes présents, que nous allons sur le terrain, que nous nous éloignions des routes traditionnelles, des axes que tout le monde emprunte», a déclaré le numéro deux de la force de la MONUSCO après une visite de deux jours à Beni.
 
A Beni, il a rencontré les autorités locales, les responsables militaires de l’armée congolaise et de la MONUSCO pour évaluer la situation sécuritaire dans la région.
 
Le général de division Commins Bernard a aussi visité Kasinga où a été perpétré le dernier massacre des civils dans la ville de Beni.
 
Il a promis de rencontrer prochainement le chef d’Etat-major général des Forces armées de la RDC (FARDC) pour renforcer la collaboration entre la MONUSCO et l’armée congolaise.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner