Conflit pygmées-bantous: 25 personnes accusées de génocide ont été acquittées

Acquittées par la Cour d’appel de Lubumbashi, vingt-cinq personnes, poursuivies pour génocide et crimes contre l’humanité dans les conflits entre pygmées et bantous, ont été libérées dimanche 3 octobre de la prison de Kasapa.

Ces personnes avaient été arrêtées en décembre 2014 à Manono, avant d’être transférées à Lubumbashi par les autorités provinciales, pour être jugées.

Trois mineurs qui étaient poursuivis dans ce dossier ont été renvoyés devant un tribunal d’enfants.

Les 25 personnes libérées  ont sollicité l’aide de la MONUSCO pour retourner dans leurs milieux d’origine.

De son côté, la mission onusienne estime que c’est le gouvernement congolais qui devrait prendre en charge ces personnes et assurer leur retour.

Mais le directeur adjoint du bureau des droits de l’homme basé à Goma indique que les autorités judiciaires peuvent faire un plaidoyer auprès de la MONUSCO pour solliciter une assistance de la mission onusienne.

Arrêtés pour les mêmes motifs, trois autres personnes avaient été condamnées à quinze ans de prison.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (82)
RDC (78)
Elections (70)
élection (61)
FARDC (51)
Beni (44)
Monusco (39)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (30)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)