Violences à Kinshasa: la propriétaire des stations-service Monalux réclame plus de protection

Pauline Mona Tshiebe Kayoko, propriétaire des stations-service Monalux, dont deux établissements ont été pillés les 19 et 20 septembre derniers à Kinshasa, estime que le gouvernement devrait aider les opérateurs économiques notamment dans la protection de leurs investissements.  

«On m’a pillé systématiquement. Monalux est une société congolaise que l’on peut sauver par rapport aux autres. C’est une société que l’on a détruite et continue à détruire», a-t-elle regretté.

Pauline Mona affirme avoir également été victime de pillages lors des manifestations de l’opposition de janvier 2015.

Elle affirme être découragée d’investir dans son propre pays où elle perd « des capitaux importants ».

Lors des manifestations de janvier et septembre, Pauline Mona affirme avoir perdu deux stations-service à Kimbanseke et Mikonga.

Elle appelle le gouvernement à aider les opérateurs économiques dans la protection de leurs biens.

La manifestation de l’opposition du 19 septembre dernier a tourné à l’émeute. Des biens et bâtiments ont été saccagés. Des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre ont éclaté, faisant plusieurs morts.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (153)
Ebola (65)
FARDC (61)
Beni (32)
FCC (28)
Unpc (27)
Djugu (27)
Ituri (26)
Ceni (25)
Lamuka (24)
Léopards (23)
Kinshasa (22)
Sécurité (22)
ADF (21)
JED (21)