Nicaise Kibel Bel Oka : « La SOKIMO a été livrée aux charognards »

Nicaise Kibel Bel Oka est journaliste d’investigation basé à Beni au Nord-Kivu. Il a récemment publié le livre « De la guerre identitaire aux pillages des mines d’or de Kilo Moto par les multinationales anglo-américaines» aux éditions « Scribes Bruxelles 2016 ».
 
Invité de Radio Okapi lundi 10 octobre, il condamne le rachat de Kilo moto par Kibali Gold.
Pour lui, la Société minière d’or de Kilo Moto (SOKIMO) « est livrée aux charognards ».
 
Kibali gold n’a pas payé depuis près de 4 ans les quelque 3 700 travailleurs de Kilo Moto. « Le problème demeure jusqu’à ce jour », dénonce Nicaise Kibel Bel Oka.
 
Il ajoute que Kibali s’est aussi servi des géologues de Kilo Moto, a racheté des espaces où il y avait des maisons et villas de Kilo Moto en chassant ses cadres. L’Eglise catholique a été délogée parce qu’il y avait de l’or sous ses bâtisses et les orpailleurs ont été chassés.
 
Nicaise Kibel Bel Oka dénonce ce contrat entre Kibali Gold et la Sokimo dans son livre. Il s’entretient avec Gisèle Kaj.​

/sites/default/files/2016-10/web-invite_du_jour_nicaise_kibel.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (174)
Ebola (67)
FARDC (56)
Beni (31)
Unpc (29)
FCC (27)
Ceni (26)
Lamuka (25)
Sécurité (24)
ADF (23)
Kinshasa (23)
Ituri (23)
UDPS (21)
Monusco (21)
Corruption (21)