Députés de Kinshasa impayés: le gouvernement évoque l’absence de rétrocession

Impayés depuis quatre mois, les députés provinciaux refusent de siéger. Serge Nseke, expert en communication auprès du ministère provincial des Finances de Kinshasa, trouve « dommage » que les élus de la capitale refusent de siéger.

Il affirme que les députés provinciaux sont payés « directement par le gouvernement central à travers la rétrocession qui connaît des difficultés ».

Au gouvernement provincial, on indique que la rétrocession des recettes par le gouvernement central n’est pas faite depuis le mois d’août. Ce qui expliquerait le non-paiement des salaires des députés.

Pour Serge Nseke, les députés devraient « donner l’exemple ».

« Je pense, à mon avis, que les députés devraient donner l’exemple. Mais c’est leur droit, on le respecte. Mais c’est quand même dommage que ça soit eux qui agissent de telle façon », indique-t-il.

Vous pouvez écouter ses explications.

/sites/default/files/2016-11/20161112-entretien-serge-nseka_1min.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (171)
Ebola (63)
FARDC (52)
Kinshasa (31)
Ceni (31)
FCC (29)
Beni (28)
Unpc (27)
UDPS (26)
Corruption (25)
Monusco (21)
Butembo (21)
Sécurité (20)
élection (19)
Police (19)
Goma (18)