Plus de 12 000 déplacés nécessitent l'assistance en vivres à Bukama

Plus de douze mille déplacés ont besoin de l'assistance en vivres et articles ménagers dans le groupement Butumba, en territoire de Bukama (Haut-Lomami).

Le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA) a livré cette information, vendredi 11 novembre, dans son bulletin d’informations.

Ces déplacés qui avaient fui l’incursion des Maï-Maï en octobre dernier hésitent à retourner dans leurs villages (villages Lueya, Kahongo et Kapya) malgré  l’accalmie de ces derniers jours.

La présence d’une position des FARDC au village Lueya fait redouter à ces déplacés des représailles des miliciens, témoigne  Yumba Kitwa, président de l’ONG Action Mieux Etre (AME).

Ce dernier se dit inquiet de cette situation qui risque de provoquer une crise alimentaire dans le groupement Bitumba.

Il a par ailleurs invité les acteurs humanitaires et les autorités locales à sensibiliser ces déplacés au retour dans leurs villages d’origine.

Le territoire de Bukama est en proie aux incursions de miliciens qui y commettent des actes de vandalisme contre le population.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner