RDC-Ouganda : rencontre des provinces frontalières pour résoudre les conflits aux frontières

Les délégués de la province congolaise de l’Ituri et ceux des dix districts ougandais frontaliers de la RDC échangent depuis jeudi dans la ville ougandaise de Nebi pour trouver des solutions aux problèmes sécuritaires qui se posent régulièrement aux frontières des deux pays.
 
Il s’agit notamment de l’insécurité qui prévaut lors de la traversée du lac Albert, a précisé De gaule Kpakanyeo, le président de la Société civile de Mahagi qui participe à cette rencontre.
 
«Sur le lac Albert, nous avons connu il y a quelque temps beaucoup de bévues. Il y a eu des cas d’arrestations, de confiscation de beaucoup de pirogues et même des biens, soit du côté congolais soit du côté ougandais qui ont parfois entrainé morts d’hommes», a-t-il fait savoir, souhaitant que cette rencontre règlemente définitivement la pêche sur cette étendue d'eau continentale et les échanges commerciaux aux frontières communes.
 
Les participants à cette réunion vont également se pencher sur la question de la circulation des armes à la frontière entre les deux pays. D’après l’administrateur du territoire d’Aru qui fait également partie de la délégation congolaise, le territoire d’Aru connait ces derniers temps un regain de l’insécurité à cause notamment d’une entrée incontrôlée des armes en provenance des territoires ougandais.
 
La délégation congolaise qui prend part à ces travaux est conduite par le gouverneur de l’Ituri, Jefferson Abdallah Pene Mbaka. Elle est composée du ministre provincial de l’Intérieur, Etienne Unega Ege, des administrateurs des territoires d’Aru et Mahagi ainsi que des délégués de la société civile de ces territoires frontaliers de l’Ouganda.​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner