RDC-Ouganda : les communautés frontalières plaident pour une réglementation commune de pêche

Territoire de Mahagi dans la Province Orientale, RDC

Les comités de sécurité des districts ougandais de Nebi, Zombo, Ubilisa et Ohima et celui du territoire Congolais de Mahagi recommandent aux gouvernements ougandais et congolais de mettre en place une réglementation commune en matière de pêche sur le lac Albert.

L’administrateur du territoire de Mahagi, Jean Bosco Ngamubiem, l’a fait savoir au terme d’une rencontre bipartite qui a eu lieu lundi 13 juin à Mahagi-centre (Ituri) entre les délégués de ces 4 districts frontaliers et à laquelle il a pris part.

Les participants à cette rencontre évaluaient l’application de l’accord de sécurité sur les frontières lacustre et terrestre signé entre les deux parties en octobre 2015.

Si sur le plan global, les délégués des comités de sécurité de ces quatre districts ougandais et congolais ont conclu que les clauses de cet accord ont été respectées par les deux parties, ils ont cependant noté  certains dérapages sécuritaires relatifs au respect de cet accord sur lac Albert.

Seulement pour le moi de mai, le corps sans vie d’un pêcheur de la chefferie de Wagongo en territoire de Mahagi a en effet été repêché précisément le 31 mai sur le lac Albert, côté ougandais. D’après des sources locales, la victime avait été tuée par balles par des hommes armés non autrement identifiés venus de l’Ouganda.

Dix jours avant, trois policiers ougandais avaient été tués et deux autres grièvement blessés lors d’un accrochage avec des militaires de la Force navale congolaise sur la côte congolaise du Lac Albert en Ituri.

Pour éviter ces dérapages, les participants à cette rencontre se sont convenus sur le respect mutuel des principes de migration en veillant à la sécurité des mouvements des paysans de part et d’autre de la frontière entre la RDC et l’Ouganda. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner