Tshopo: des victimes de viol réclament le retour de la paix

Les femmes victimes de viol  dans les territoires de Mambasa et Bafwasende dans la province de la Tshopo demandent au gouvernement congolais de rétablir la paix et la sécurité dans leurs milieux.

Elles ont lancé cet appel dimanche 20 novembre lors d’une rencontre avec une délégation de la MONUSCO et la coordination provinciale de la commission nationale des droits de l’homme(CNDH).

Ces victimes, une trentaine au total, accusent des militaires et des groupes armés d’être les présumés auteurs de leurs viols.
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner