Ituri: des militants de Filimbi transférés au Parquet

Trois militants du mouvement citoyen Filimbi ont été transférés lundi 21 novembre au Parquet de grande instance de l’Ituri, à Bunia, deux jours après leur interpellation par la police.

La police les accuse d'avoir troublé l’ordre public et d’incitation à la rébellion. L’un des militants est un mineur qui a été remis au Tribunal pour enfants.

Selon la coordonnatrice de  Filimbi en Ituri, Me Naguy Godi, le premier activiste a été arrêté pendant qu’il manifestait pour réclamer le départ de Joseph Kabila à la fin de son mandat, le 19 décembre prochain.

La même source indique que les deux autres activistes ont été arrêtés parce qu’ils portaient des polos de couleur jaune.

Pour sa part, le procureur de la République de l’Ituri affirme que l’instruction se poursuit avant d’envisager une probable libération.

Le mouvement citoyen «Filimbi» a organisé le 19 novembre l’opération «Piga Filimbi (Sifflez)» dans les artères de la ville de Bunia.

L’objectif de l’opération,  selon les organisateurs, était de rappeler la fin du mandat du président de la République le 19 décembre prochain. A cette occasion, cinq mille sifflets et cartons jaunes avaient été distribués aux habitants de Bunia.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner