La résidence de Gabriel Kyungu attaquée à Lubumbashi

Le coordonnateur du Rassemblement de l’opposition dans les provinces issues du démembrement du Katanga, Gabriel Kyungu, affirme que sa résidence a été attaquée la nuit dernière à Lubumbashi. L’identité des assaillants n’est pas connue.

Gabriel Kyungu raconte que ces bandits sont arrivés devant sa résidence vers 2 heures du matin à bord d’un véhicule sans plaque d’immatriculation.

A l’en croire, les assaillants étaient armés et ont brûlé des pneus qu’ils transportaient après avoir versé du carburant à l’entrée principale de sa résidence.

Gabriel Kyungu relate que les assaillants ont tenté d’escalader le mur mais ils en ont été empêchés par les vigiles.

L’opposant salue l’intervention de la police même si, fait-il remarquer, elle s’est faite avec un retard.

«Je me sens en danger. Je suis sous le coup de menaces de mort à tout moment et d’intimidations», se plaint-il.

Ce mercredi, les traces de cette attaque étaient encore visibles à l’entrée de la résidence de Kyungu.

Contacté par Radio Okapi, le commissaire provincial de la police du Haut-Katanga, général Jean-Bosco Galenga, confirme avoir envoyé des policiers pour sécuriser la résidence de Gabriel Kyungu.

Il a, par ailleurs, appelé la population à faire confiance à la police qui, selon lui, est appelée à sécuriser tout le monde.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner