Kinshasa: service minimum au ministère des Affaires étrangères

Un mois après le déclenchement de la grève au ministère des Affaires étrangères, un service minimum est observé depuis le début de la semaine.

Le service minimum a été décidé pour permettre aux malades nécessitant une évacuation et aux Congolais vivant à l’étranger d’obtenir un passeport.

Mais certains requérants se plaignent de ne toujours pas recevoir des passeports malgré ce service minimum.

«Ceux qui sont malades ne sont pas évacués. Les étudiants à l’étranger sont bloqués au pays et ratent les cours», s’inquiète un requérant.

Le personnel du ministère des Affaires étrangères observe depuis 24 octobre à Kinshasa un mouvement de grève. Il réclame le paiement de la prime dite « permanente » que le gouvernement leur avait promise ainsi que des «statuts particuliers» et des «avancements en grade».

Ces revendications datent de plus d’une décennie et les promesses faites sont restées lettre morte, a déploré le président du syndicat du corps des diplomates de la RDC, Louis Kinyomba.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner