L’administrateur de Befale dénonce les exactions des policiers

L’administrateur du territoire de Befale dans la Tshuapa a décrié samedi 3 décembre des exactions que des policiers commettent fréquemment dans sa juridiction, notamment des cas d’arrestations arbitraires,  de violences sexuelles ou de tortures ayant conduit à un homicide. Il a aussi accusé les militaires démobilisés de semer la désolation au sein de la population.

L’administrateur de Befale, Jean-Pierre Bondjemba, plaide pour que les auteurs de ces exactions répondent de leurs actes et pour l’envoi «des policiers bien formés» en vue de sécuriser la population locale.

Dans cet extrait sonore, il dénonce la présence des «éléments non réguliers de la police, recrutés par la commandant [du sous-commissariat] Yama»:

/sites/default/files/2016-12/exactions_des_policiers_et_demobilises_a_befale_prima.mp3

Contacté par Radio Okapi, le général Athanase Kalonji, commissaire provincial de la Police nationale congolaise dans la Tshuapa dit avoir été simplement informé par les autorités politico-administratives sur ces cas. Il a promis d’envoyer ce weekend prochain, une mission à Befale afin s’enquérir de la situation réelle.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (169)
Ebola (63)
FARDC (49)
Kinshasa (29)
Beni (29)
FCC (29)
Ceni (29)
Unpc (27)
UDPS (25)
Corruption (24)
Monusco (22)
Sécurité (21)
Butembo (21)
élection (19)
Yumbi (18)
CSAC (18)